We Wonder Why

Je pars avec une amie. Appelons-la Ptit Brie pour les besoins de la narration (et puis aussi parce que c’est comme ca que je l’appelle dans la vraie vie).
On se sait plus qui a été moteur de la grande décision. En vrai elle pense que c’est elle et moi que c’est moi, mais pour le bon déroulé de l’expérience, on va dire que c’était une décision commune. C’est comme ca qu’on dit quand les couples se séparent pour ne froisser personne non? Ben là c’est pareil. Sauf qu’on ne se sépare pas mais qu’on va s’accoupler de manière tout à fait platonique pendant 1 an (on a fait un pacte de non lesbianisme il y a quelques années, et les pactes ca ne se brisent pas (coucou Ptit Crouton!)).

Recentrons-nous.

Pour moi, tout ceci est devenu ‘réalisable’ une après-midi d’avril, à la plage, où Valérie m’a dit “vas-y, fais-le, qu’est-ce qui t’en empêche?!” (merci Valérie!)

En rentrant, j’ai textoté Ptit Brie et on s’est vues le soir même, à essayer de rendre un peu plus concrète cette idée un peu folle (Budget? Destinations? Envies?), autour d’une bouteille de blanc (Je vous ai pas dit? On est francaises, on boit du vin).
On s’était déjà “testées”: 3 semaines au Sri Lanka en Novembre 2013, on avait survécu et on était toujours amies en rentrant. Bon signe 😉

Depuis plusieurs mois (années?), cette idée de partir faire le tour du monde surgissait de temps en temps, tel un cavalier hors de la nuit. Une idée qui donne envie de courir vers l’aventure au galop. Une idée lointaine mais jamais vraiment accessible (Zorro n’a t-il jamais existé? Où est passé le sergent Garcia? Pourquoi la moustache?).

Rendre cette idée trop réelle effacerait toute excuse de ne pas le faire.
Alors on a décidé de le faire.

__Sortir de sa zone de confort__

Pas d’attache, un boulot qui ne motive plus, la jeunesse relative, une envie d’ailleurs et de découvertes.

On s’est donné un mois  pour prendre notre décision finale, et en rentrant de 2 semaines de vacances en fin Mai, le OUI était irrévocable (comfort zone au trépas!).

Ne remplissant pas les conditions, je n’ai pas pu prendre une année sabbatique (mais Ptit Brie oui). J’ai donc démissionné mi Juin. Pour un départ prévu début Octobre. Ce qui laisse peu de temps pour les préparatifs! Mais ca c’est pour un autre post…

 

 Voyage voyage,
Plus loin que la nuit et le jour,

Voyage

(merci Desireless)

Publicités

7 réflexions sur “We Wonder Why

  1. Commentaire du Petit Brie alias Cecile (faut pas abuser, je ne vais pas me faire appeler Petit Brie pendant une annee entiere quand meme…):
    « L’idee du Tour du Monde vient definitivement de moi!! » 😉

    J'aime

  2. Bravo pour cette décision !
    Comme le dit Neale Donald Walsch, « Life begins at the end of your comfort zone. »
    J’aurais plaisir a vous suivre.
    Bonne route.

    J'aime

  3. « ptite Brie »: c’est a cause de l’odeur de ses pieds après une journée dans ses bottes en plastique? 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s