We Rent a Car and a Bike – Puerto Madryn

Dimanche 19 octobre (Jour 13)


A l’arrivée du bus à Puerto Madryn, nous nous dirigeons avec un couple de français (Marion et Adrien) qui faisaient aussi partie du voyage vers l’hostel repéré dans le Routard: La Tosca (130 pesos = 7,50€ la nuit en chambre de 6, pdj inclus). Bien situé, ambiance cool, gâteaux maison au petit dej, wifi OK: bonne adresse. Nous y resterons 3 nuits.

Nous récupérons nos chambres, nous douchons (bien appréciée la douche!) puis allons faire un tour en ville en fin d’après-midi. Le temps est un peu grisâtre mais il fait quand même beau. La ville me rappelle un peu une ville américaine (normal on est en Amérique 😉 ): bien quadrillée, une promenade le long de la mer et un “pier”.
Nous en profitons pour faire quelques courses pour les midis et soirs à venir (on va se faire des salades, ça change des pâtes!). Il faudrait aussi qu’on change de l’argent mais on est dimanche, ça attendra donc le lendemain.

Retour à l’hostel, nous rencontrons un groupe de 4 trentenaires + une fillette de 5 ans qui viennent du Var et qui font les saisons à Isola ;-). Nous parlons encore voyages, échangeons des bons plans. C’est fou ce que les gens voyagent!

Lundi 20 octobre (Jour 14)


Notre mission ce matin: changer de l’argent (il me reste quelques euros, Ptit Brie a changé des pesos chiliens en dollars de l’autre côté de la frontière (oui oui c’est plus avantageux).

En demandant dans la rue la veille au hasard, un gentil monsieur grisonnant nous a indiqué une boutique écran qui fait du change bleu: une vitrerie (!) avec une façade en verre teintée, à l’angle de Mitre et 9 de Julio, à côté d’un grand magasin bleu qui fait du bruit (un magasin hifi donc, on découvrira plus tard): Urtazun. Tout ça en espagnol bien-sûr ;-). Avec ces infos, on va bien trouver! Bah non. On demande autour de nous. Les gens nous demandent si c’est l’endroit pour changer notre argent: ça doit être The place to be ici en ville 😉
On finit par trouver; l’hôtesse d’accueil nous montre les taux du dollar et de l’euro sur sa calculatrice puis nous fait passer dans l’arrière boutique.
1€ = 16,30 pesos (il était à 17,40 quand nous étions à Buenos Aires)
1USD = 13,80 pesos
Je change 250€ = 4075 pesos, ce qui devrait permettre de terminer le séjour en Argentine.
Mission accomplie!

Nous retournons à l’hostel et retrouvons le couple de français qui voyageait avec nous. Nous avons décidé de louer une voiture tous les quatre (moins cher 😉 ) pour faire le tour de la péninsule Valdés le lendemain.
L’excursion est généralement proposée à 1100 pesos = 67,50€ auxquels il faut rajouter l’entrée du site protégé (160 pesos = 9,80€)

Nous faisons le tour de plusieurs loueurs de voiture (dont un gros connard qui n’a clairement pas envie de louer aux touristes ou à quiconque d’ailleurs il semblerait: Rent A Car sur av. Roca), tous nous disent qu’il n’y a aucune dispo avant le lendemain soir… Nous essayons un dernier, un peu plus excentré. Cette fois c’est la bonne: Centauro. Entreprise familiale, couple super gentil, ça a l’air réglo.
980 pesos = 60€ la voiture (une Logan), kilométrage illimité (un peu plus de 400km prévus pour notre tour): 245 pesos = 15€ par personne

Les gens nous ont prévenus: la route est difficile. C’est une piste en terre, caillouteuse, il y a des accidents tous les jours (et ils n’ont pas menti!) Décision unanime, ce sera donc monsieur qui conduira 😉

Voiture réservée, maintenant direction un loueur de vélos!
130 pesos = 8€ pour une location de 6h d’un VTT à peu près récent (mais qui fait quand même mal au cul!).

Nous voilà parties à 12h sous le soleil pour aller à voir les otaries à Punta Loma: 34km A/R de piste à longer l’océan et se prendre la poussière (une piste où les voitures et les camions roulent :-/). Ptit brie a kiffé, moi moins (je DETESTE le vélo), mais c’était bien quand même !
L’océan était bien bleu, on a vu une épave de bâteau (bien moche), longé des dunes de sable, vu des espèces de poules d’eau punk, pris du sable dans la gueule…

Arrivées à Punta Lomo, l’entrée pour voir les otaries est à 65 pesos = 4€. Il s’agit en fait d’une rembarde aménagée qui permet d’observer les animaux en contrebas, sans les déranger. Il y a aussi un petit sentier informatif.

image
Otaries – Punta Loma

En mangeant nos sandwiches, nous avons vu des « cuis » (cochons d’inde) dans les fourrés : rapides ces couillons (ie pas de photos) !

image
Le banc où nous avons mangé nos sandwiches, les cuis s’affairant dans les fourrés autour

Puis retour par cette même piste qui chauffe les cuisses et maltraite notre séant.

De retour en ville vers 17h30, on s’offre une glace bien méritée (2 boules 25 pesos = 1,50€). C’est l’heure de la passeggiata (c’est tout comme, on se croirait en Italie, le mate en plus;-) ). Tout le monde est de sortie sur le front de mer, des enfants partout, des gentils chiens partout (même celui qui coursait les joggeurs était gentil), des thermos et du mate partout. Une belle tranche de vie à observer.

image
L’heure de la promenade et du mate!

Nous apercevons le groupe de Varois sur la plage et allons les rejoindre un moment avant de passer à la gare pour voir les horaires de bus et réserver notre prochaine étape : Bariloche.

Mais avant, programme pour demain : Peninsula Valdés !

Quand on partait de bon matin
Quand on partait sur les chemins
A bicyclette

(merci Yves)

Publicités

2 réflexions sur “We Rent a Car and a Bike – Puerto Madryn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s