We Discover an Empire – Cusco

Vendredi 28 et samedi 29 novembre (Jour 53 et 54)


Le Pérou nous accueille de manière tout à fait matinale, à 4h, après 10h passées dans le bus et un passage de frontière sans encombre près du lac Titicaca.
A l’arrivée, nous patientons un peu dans le terminal des bus – il fait encore nuit – puis nous prenons un taxi direction le centre historique de Cusco.

Il est très tôt lorsque nous sonnons aux portes des hostels mais ça n’a pas l’air de les embêter. Nous choisissons le Indigo Hostel, dans le quartier de San Blas.

Un petit somme plus tard et nous allons déambuler dans les rues de cette très jolie ville.

*****

#We Learn Things
Cusco:
Ancienne capitale de l’empire Inca (13è s.-1533), la ville a été déclarée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1983.
La ville est d’architecture coloniale (même s’il reste quelques vestiges Incas) les conquistadors espagnols ayant détruits la plupart des constructions Incas. L’invasion espagnole marque la fin de l’empire Inca en 1533.
Située à 3400m d’altitude,  Cusco possède aujourd’hui ~440 000 habitants et représente un des sites touristiques majeurs du Pérou, porte d’accès au Machu Picchu et à la Vallée Sacrée .

*****

Aller au Machu Picchu, oui mais comment?
Si nous sommes à Cusco, c’est aussi parce que nous voulons aller au Machu Picchu. Mais nous n’avons pas encore décidé comment nous y rendre.
Il y a le mode économique: prendre le bus et marcher le long de la voie ferrée pour nous rendre à Agua Calientes, la ville la plus proche du site.
Il y a le mode moins économique: prendre le train (~70€ l’aller pour 3h de trajet. Ils ont bien flairé les touristes!)
Et il y a le mode plus sportif: faire un trek et marcher jusqu’au site. C’est cette option que nous choisirons.

Oui mais quel trek?
Nous pouvons opter pour le fameux Camino del Inca ( Chemin de l’Inca / Inca Trail), le chemin originel par lequel les incas se rendaient au site sacré. Très prisé (il y a un quota pour l’accès, la réservation du trek se fait des mois à l’avance), il est aussi très cher (400 ou 500€ pour 4j). Il y a de la place pour nous (ça a du bon de voyager hors saison), mais nous y renonçons, trop cher, et l’autre trek nous tente beaucoup.

Le trek du Salkantay emprunte un chemin différent pour rejoindre le Machu Picchu mais a priori tout aussi beau, passant par des terres agricoles, des paysages montagneux et la forêt pluvieuse avant d’approcher le site sacré.
Départ prévu le surlendemain avec l’agence Friends of Nature pour un trek de 5 jours (659,25 soles = 181€)!

Friends of Nature
Ils ne sont pas à recommander particulièrement (pas vraiment en fait après réflexion.
Il y a des dizaines et des dizaines d’agences qui proposent le Machu Picchu en trek, et beaucoup ne sont pas très sérieuses.
Nous avons posé plein de questions avant de choisir la notre et ils étaient pas mal sur la défensive (« je tiens une affaire familiale moi! » « Aies confiance! »). Ils nous ont assuré qu’on pourrait poser toutes nos questions au guide et rencontrer le groupe pendant le debrief la veille du départ. Sauf que le débrief, c’est une petite damoiselle qui nous l’a fait, à nous deux seulement, et qu’on a vu ni guide ni autres participants! Et bien-sûr on s’est faites engueulées lorsqu’on a demandé explication… Ca sent le poney comme dirait Ptit Brie!

Auto-persuasion « ca va bien se passer »: mode on

 

Le lendemain de notre arrivée, nous nous rendons à un Free Walking Tour pour découvrir un peu la ville, mais je ne me sens pas au top. Je fais une pause sur les marches du marché mais lorsqu’en tournant la tête je vois des centaines d’yeux qui me fixent (des petits poissons frits pas mignons), je capitule et décide de rentrer à l’hotel.

En chemin je perds mon téléphone, ou on me le vole je ne sais pas. Je m’en rends compte assez vite mais il est trop tard. Les rues sont blindées de monde, le téléphone est loin.
Je panique 10sec – mais que sera ma vie sans téléphone? – puis redeviens très vite zen (c’est un des effets que ce voyage a sur moi, étonnant). En rentrant à l’hotel, je bloque la SIM et change mes mots de passe. Puis j’essaie de voir quelle serait la meilleure solution pour récupérer une nouvelle SIM depuis la France, pas facile lorsque l’on bouge tout le temps! Finalement le plus judicieux sera pour mes amis de m’envoyer la SIM à la poste restante de Guayaquil, j’y serai pour sûr mi-décembre, un vol pour les Galapagos m’y attend.

Après ce malheureux épisode et Ptit brie de retour du Free (bof) Tour, nous allons déjeuner  dans un resto veggie (El Encuentro, 6s = 1,70€ l’almuerzo/le déjeuner) et faisons la connaissance de Khali – de son vrai nom David – qui finit son repas à une table derrière nous mais nous rejoint pour la fin du notre. Et il ne nous LACHERA PAS pendant des jours. Mais je raconterai ça dans un autre post, le personnage mérite bien un article à lui!

 

N’aies pas peur, ouvre-moi ton coeur, viens vers l’Empereur
Sentir la chaleur de l’obscurité pour toi il est l’heure

(merci Akhenaton)

 

Publicités

2 réflexions sur “We Discover an Empire – Cusco

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s