We Are on our Way – Salkantay

Dimanche 30 novembre – Mercredi 3 décembre (Jour 55-58)


Rappelons-nous, le guide était nul mais le groupe était bon.

Alors comment se sont passés ces 5 jours de trek (~61km) pour arriver au Machu Picchu? Bien ou bien?!

 

Jour 1: Mollepata – Soraypampa (2900-3900m)

8h de marche / 800m de dénivelé en montée.

Ce premier jour se passe sans encombre. Il fait chaud au début, brumeux et humide vers la fin.
Le trek débute vers 8h du matin à Mollepata, un petit village dans les environs de Cusco, et traverse quelques habitations de fermiers avant de laisser place aux vaches et chevaux plus on avance sur ces terres vallonnées à la végétation éparse.

1er jour du trek
1er jour du trek

Après une pause déjeuner vers 14h (on avait la dalle!), le paysage se fait changeant, plus vert. Nous suivons des torrents et des rivières, croisons d’autres chevaux.

Chacun apprend à se connaître, selon qui se croise en fonction de sa cadence de marche. Le groupe a un bon rythme. On partage et mache quelques feuilles de coca en prévention du mal de l’altitude. On attend le guide aux bifurcations pour savoir quel chemin prendre.

Nous arrivons à Soraypampa un peu avant 17h. Notre campement est au milieu de nulle part, entre les montagnes (dont celle appelée ‘Salkantay’), dans une vallée encaissée où court une rivière. On aperçoit un glacier au loin, caché derrière les nuages. C’est brumeux mais on devine que cet endroit n’est pas dégueulasse 😉

On nous a prévenues, cette première nuit sera la plus froide. Ca tombe bien, nous avons loué des duvets de compet! (et les petits matelas qui vont bien). A notre arrivée les tentes sont déjà prêtes (merci nos gentils porteurs), montées sous une installation faite de tôles et de bâches pour protéger des intempéries.
Nous récupérons nos affaires (nous portons que nos affaires de la journée – eau, snacks, appareil photos, etc. – le reste est confié aux porteurs) et prenons nos quartiers: deux par tente!

On nous prépare un petit gros goûter en attendant le diner (et ça sera comme ça tous les jours, lucky us): pop corn (muy yummy), thé, petits gâteaux.

Je passe un moment à batifoler dehors avec un chien qui a besoin de se dépenser (on s’essouffle vite à 3900m d’altitude!), puis vient l’heure du diner (aux chandelles, oui oui), et très vite celle d’aller au lit. A 20h il n’y a plus personne. Demain une grosse journée nous attend!

 

Jour 2: Soraypampa – Chaullay (3900-2900m)

8h de marche / 800m de dénivelé en montée, 700m en descente.
Journée la plus difficile du trek, avec un passage à 4650m d’altitude (mais pas de mal de tête à noter \o/ )

Nous avons bien dormi, merci les duvets! On nous réveille à 5h avec un petit thé bien chaud qu’on nous apporte dans la tente (et ça sera comme ça tous les jours, lucky us). Un petit déjeuner de roi nous attend (et ça sera comme ça tous les jours, lucky us): thé/café (en poudre)/chocolat, pancakes, yahourts, muesli… Il nous faut bien ça pour attaquer la journée!

Nous passerons notre matinée à monter, sous la bruine au début, en traversant un paysage de gros rochers verts (?), longeant le torrent, pour atteindre le point le plus haut du trek, le ‘Pampa Salkantay’, à 4650m d’altitude avec vue sur le pic enneigé Salkantay (on se demande pourquoi ce trek s’appelle ‘Salkantay’ 😉 )
Et il fait bien froid là-haut, nous enfilons toutes nos couches!

Puis nous redescendons pour arriver en fin de matinée dans une superbe vallée encaissée, toute verdoyante. Il n’y a pas âme qui vive, juste un campement sommaire pour les randonneurs. C’est ici que nous déjeunerons, la pluie tombant sur les bâches de notre abri.
Je me verrais bien vivre ici à Huayrac, au milieu de rien dans cette vallée avec du vert et des petits ruisseaux autour (avec un hélicoptère quand même pour rejoindre la civilisation de temps en temps, faut pas déconner).

2è jour du trek. C'est beau je veux vivre là!
2è jour du trek. C’est beau je veux vivre là!
Pause déjeuner
Pause déjeuner

Après le déjeuner, nous continuons notre descente vers le point de chute du soir. La végétation change à mesure que nous avançons, laissant place à la forêt tropicale.

Ca descend, ça fait mal. Coucou le genou qui se réveille et qui ne veut plus s’endormir, criant ‘j’ai mal’ dans mes oreilles!

Nous arrivons à notre campement à Chaullay (2900m) vers 16h, après ce qu’il me semble une éternité.
Il y a quelques habitations. Nos tentes nous attendent au premier étage d’une ‘maison’. Nous pouvons prendre une douche (payante), mais nous choisissons tous de rester crades jusqu’au bout (tous sauf Dawn).
Certains profitent des hamacs et transats dans le jardin, avant de diner et d’aller faire dodo encore une fois très tôt!

 

Jour 3: Chaullay – Santa Teresa (2900-1700m)

4h30 de marche / 600m de dénivelé en descente.
Journée plus tranquille.

Debouts à 6h, ce matin nous disons au-revoir à notre muletier lors de cette fameuse cérémonie du pourboire qui dure des plombes.
Puis nous reprenons la route, cette fois uniquement pour la matinée. Nous marchons au milieu de la forêt tropicale et des plantations d’arbres fruitiers. Encore un autre paysage! Et il fait plus chaud aussi, hourra. Kjeld escaladera des cascades, se hissera dans un chariot utilisé par les locaux pour traverser la rivière par les airs, la routine (il est un peu hyperactif le garçon).

3è jour du trek
3è jour du trek

Nous arrivons à Santa Teresa (1700m) pour le déjeuner. Un vrai village après ces quelques jours passés sans voir de vie autour de nous. Et après nous être remplis le ventre d’une dizaine de plats différents, nous reprenons la route pour rejoindre notre campement pour la nuit, mais cette fois en minibus!

Nous nous installons dans ce qui semble être un camping – apparemment blindé en haute saison (en tout cas il y a l’espace pour) – puis reprenons le minibus direction des sources d’eau chaude: Hot Springs (15 soles = 4,10€)! Ca va nous faire du bien après toute cette marche (mon genou n’en peut plus), mais surtout, ça va nous permettre de nous laver! \o/
On passe 2h à patauger dans plusieurs bassins (à chacun sa température, moi je suis restée dans le plus chaud), entourés par les montagnes. C’était bien agréable! Ah et j’ai aussi sauvé un papillon de la noyade (il fallait le mentionner).

3è jour du trek. Hot Springs. On ne s'est pas lavé dans les bassins mais sous la douche hein!
3è jour du trek. Hot Springs.
On ne s’est pas lavé dans les bassins mais sous la douche hein!

Sur le chemin du retour en fin d’après-midi le minibus nous passe de la pop cheesy. Mais quelle belle journée!
Et ce n’est pas fini. Nous passons la soirée autour d’un énorme feu de camp au camping, musique à fond dans la sono. Bon, on est trois autour du feu (ça doit rendre mieux en pleine saison, folle ambiance, folle ambiance). Mais ça ne m’a pas empêchée de danser la Macarena toute seule comme une pauvrette grande autour du feu!
Et ce soir-là on a veillé tard: 23h au lit! (on a des vies de ouf)

 

Jour 4: Santa Teresa – Aguas Calientes (1700-2000m)

2h30 de marche / 160m de dénivelé en montée.
Dernière journée avant le Machu Picchu!

Ce matin, nous avons à nouveau droit à la cérémonie du pourboire, cette fois pour les cuisiniers.

Plusieurs options s’offrent à nous aujourd’hui: on peut faire de la tyrolienne (‘zip line’), on peut prendre le bus, ou bien encore marcher le long de la route pour rejoindre Hidroelectrica (c’est le nom d’un village), là où nous déjeunerons avant de nous rendre à Agua Calientes.

Quatre d’entre nous (dont Ptit Brie) choisissent la marche. Moi je choisis le minibus (10s = 2,90€) et pars avec le reste du groupe direction le site de zip line.
Pendant que certains crient dans les airs, les autres (dont moi donc) s’assoupissent dans les hamacs.
Puis nous reprenons le minibus pour retrouver le reste du groupe pour le déjeuner, avant de reprendre la marche tous ensemble le long de la voie ferrée afin d’arriver à Agua Calientes, LA ville du Machu Picchu, qui n’est desservie par aucune route On commence d’ailleurs à l’apercevoir tout là-haut sur la crête des montagnes. Autour de nous la végétation est luxuriante. Nous finissons notre marche avec les capes de pluie sur le dos.

4è jour du trek. Almost there!
4è jour du trek. Almost there!

Nous arrivons à Agua Calientes vers 15h et nous répartissons dans plusieurs hostels (tout le monde n’a pas réservé avec la même agence, du coup le groupe est éparpillé dans 3 hostels différents).
On essaie de nous mettre Ptit Brie et moi dans une chambre de quatre alors que l’agence nous avait promis une chambre double. Je résiste: ça suffit les mensonges, je veux une chambre de deux! Et on l’obtient.
Un lit et une douche! Grand luxe!

Aguas Calientes
Aguas Calientes

On se balade un peu dans cette ville qui semble faite pour les touristes (restaurants neons, bouis-bouis de souvenirs, prix gonflés) avant de tous se retrouver au restaurant pour le diner. Ce soir Jorge notre guide doit nous donner nos entrées du lendemain pour le Machu Picchu et nos billets de train pour rentrer à Cusco.

Nos horaires de train sont bons (tout le monde ne repartira pas par le même train), mais pas ceux du Machu Picchu! Me voilà énervée.
En réservant notre tour auprès de l’agence, nous avons choisi d’avoir accès au Machu Picchu (le site où se trouvent les fameuses ruines) mais aussi au Wayna Picchu, une autre montagne dominant le site sacré (celle en forme de corne de rhinoceros que l’on voit souvent sur les photos).
L’accès au Wayna est restreint à 400 personnes par jour, réparties sur 2 groupes. Le premier groupe peut accéder à la montagne entre 7 et 8h, le deuxième entre 10 et 11h. Nous avions choisi le deuxième groupe, pour avoir un peu de temps le matin sur le site du Machu Picchu. Mais que nenni! On nous a assigné le premier groupe! On avait pourtant insisté de multiples fois auprès de l’agence, demandant à voir les billets, eux nous engueulant presque devant notre manque de confiance.

Enervée donc j’étais la veille de notre ascension. Et Jorge et ses « Im just doing my work »…

Bref, c’est pas grave demain on va au Machu Picchu!

 

 I think we’re on our way
Through all the highs and lows
I need you by my side, yeah

(merci Christina )
Publicités

3 réflexions sur “We Are on our Way – Salkantay

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s