We Are in Transit – Galapagos #6

Dimanche 21 décembre (Jour 76)


Aujourd’hui je quitte Isabela pour Santa Cruz puis San Cristobal, l’île depuis laquelle j’ai mon vol retour 2 jours plus tard. Pour se rendre à San Cristobal, il faut obligatoirement repasser par Santa Cruz, l’île se trouve entre les deux autres. Aujourd’hui je vais donc enchaîner 2 ferries. A 5h45 au port, j’assiste au lever du soleil, un pélican perché sur le toit de l’embarcadère, une jeune otarie jouant dans l’eau.

Lever de soleil sur Isabela
Lever de soleil sur Isabela

2h de bateau plus tard, me voici de retour sur l’île sur laquelle j’ai passé mes premiers jours. Il est 8h, j’ai jusqu’à 14h et mon prochain ferry pour profiter une dernière fois de cette île. Mais avant : mission clefs ! Ossana, Ze’ev et moi sommes tous partis de la casa de Jorge en oubliant de lui rendre les clefs de la maison et de la chambre. Et les deux m’ont donné leur jeu de clefs pour les rendre à Jorge le temps de mon court passage à Puerto Ayora. Je passe donc à son agence mais il est tôt et elle est fermée. Le temps de prendre un petit déjeuner healthy (et muy caro : 7,50$ / 6,10€) et je vais me poser  2/3h au dock des pêcheurs observer la vie autour de moi.

Port de Santa Cruz
Port de Santa Cruz

Les pêcheurs vont et viennent avec leur barque, déchargeant leur butin de la matinée. Les pélicans et les frégates sont à l’affût du moindre bout de poisson, quelques otaries veulent aussi leur part et se disputent parfois avec les oiseaux. Des crabes orange fluo s’amassent sur les rochers, quelques iguanes leur tiennent compagnie. 2 jeunes otaries jouent dans l’eau, l’une d’elle a récupéré une grosse tête de poisson et s’amuse à la lancer dans les airs et la rattraper, un vrai chat avec une souris !

Pêcheur dans le port de Santa Cruz
Pêcheur dans le port de Santa Cruz

Otaries et pélicans veulent leur part du butin!
Otaries et pélicans veulent leur part du butin!

 

Vers 12h je dépose les clefs à l’agence de Jorge – qui était ouverte mais vide – puis je vais prendre un almuerzo (4$) et une glace à l’italienne (1$) avant d’aller attendre le bateau au port. Après 2h de traversée, j’arrive à San Cristobal en milieu d’après-midi et me mets en quête d’un hostel. Je tourne et je tourne dans Puerto Baquerizo, la capitale de l’archipel, mais il n’y a rien à moins de 15$ la nuit. Je me résigne et choisis l’Albatros, face à la mer, et partage une chambre de 3 avec 2 jeunes allemandes. Vers 17h30, je vais faire un tour en ville. C’est jour de foot, la finale du championnat national ou un truc dans le genre ; Emelec vs Barcelona, 2 équipes de Guayaquil. Toute la ville est de bleu (Emelec) ou de jaune (Barcelona) vêtue, les voitures défilent les drapeaux au vent, ça crie, ça chante, les gens sont à fond. L’île est réputée pour ses nombreuses colonies d’otaries. Il y en a effectivement partout : sur les rochers près de l’embarcadère, sur la plage face au centre ville, il y en a même une qui a investi un banc public.

Otarie sur un banc - San Cristobal
Otarie sur un banc – San Cristobal

L’accès à la plage le long de la promenade est grillagé, sans doute pour protéger les mammifères d’une intrusion humaine. Je passe un long moment à les observer depuis le bord : le gros mâle qui sort de l’eau tout pataud et braillent sur tout le monde se frayant un chemin sur la plage ; des bébés jouant au bord de l’eau dans 20cm d’eau, se pourchassant et se mordillant ; un autre bébé s’amusant tout seul à se lancer un bout de bois… De vrais humains!

Otaries sur la plage de la ville - San Cristobal
Otaries sur la plage de la ville – San Cristobal

Je rentre à l’hostel vers 19h. Demain est un autre jour !

 
 

 A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi Et regarder le soleil qui s’en va

(merci Renaud)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s