We Are All for the Galapagos – Recap

Voici un recap sur les Galapagos, avec quelques conseils ‘petit budget’ et une liste d’activités gratuites ou presque à faire sur l’archipel.

Plus de détails sur le budget en lui-même ici.

 

TIPS:

#Vols
Pour info, depuis l’Equateur, on peut trouver des vols aller/retour dans les 350/400€, le mieux étant de partir de Guayaquil car tous les vols depuis Quito y font de toute manière un stop.
En théorie, vous êtes obligé d’avoir un billet retour lorsque vous vous rendez sur l’île.

Il est plus judicieux d’arriver sur une île et de repartir de l’autre. Si vous souhaitez visiter plusieurs îles pendant votre séjour, ça vous évitera de revenir à votre point de départ et de devoir à nouveau payer une traversée en ferry (30$). Il existe 2 aéroports: Baltra pour l’île de Santa Cruz, et San Cristobal sur l’île du même nom.

#Argent
Pensez à retirer suffisamment d’argent liquide avant de vous rendre sur l’île. Seule l’île principale de Santa Cruz dispose d’un distributeur.

#Nourriture
Pour économiser quelques deniers, il est préférable d’amener de la nourriture depuis le continent (mais rien d’organique sinon c’est confisqué). La nourriture sur place est chère.
A noter: il y a des bonbonnes d’eau en libre service dans tous les hostels de l’archipel.

 

FREE FUN:

On peut profiter des Galapagos sans se ruiner dans une croisière. Il y a de nombreuses activités gratuites. Je n’ai pas eu le temps de toutes les faire. Je ne suis restée qu’une semaine, mais j’aurais pu facilement faire un séjour de 2 ou 3 semaines sans m’ennuyer.

#Santa Cruz:

 Tortuga Bay: Une immense plage à 3km de la ville, accessible à pied, où on peut observer des iguanes marins, faire du snorkelling près de la mangrove, du kayak, ou se dorer la pilule. Une des rares plages qui ne soit pas envahie par les otaries!

Station de Recherche Charles Darwin: A 20min à pied de Puerto Ayora, pour observer des iguanes et tortues terrestres, et en apprendre un peu plus sur la conservation de l’archipel

Playa Garrapatero: A 30min en voiture de Puerto Ayora puis 20 min de marche, une plage de pierre volcanique noire et de sable blanc. On peut y faire du snorkelling et observer la faune locale (fous, pélicans, iguanes…)

Port de Puerto Ayora:  Pour observer les va-et-vient des pêcheurs, les pélicans et autres oiseaux se disputer avec les otaries pour un bout de poisson, acheter du poisson à la criée

Tunnels de lave (~5$): Dans le centre de l’île vers Santa Rosa (il faut prendre un bus ou un taxi depuis Puerto Ayora), où l’on peut parcourir des tunnels de plus de 1km de long, formés par la lave lors d’éruptions volcaniques

Los Gemelos: Dans les alentours de Santa Rosa, 2 cratères volcaniques au milieu d’une végétation luxuriante

Réserve de Tortues El Chato: A 3km de Santa Rosa, où on peut observer des tortues terrestres géantes.

 

#Isabela:

 Concha y Perla: A côté de l’embarcadère, pour faire du snorkelling

Muro de Lagrimas: A l’ouest de la ville, pour le chemin à parcourir pour arriver au Mur, longeant plages, salines, mangroves, récif, et permettant d’observer flamands roses, iguanes, pélicans, frégates, tortues.. A faire à pied ou en vélo (~15km aller/retour).

Centre de Reproduction de Tortues Géantes: A 1km de Puerto Villamil, accessible à pied, où on peut observer des tortues terrestres à différentes étapes de leur vie et en apprendre un peu plus sur elles

Volcan Sierra Negra: Dans le centre de l’île, rando de 16km avec ascension a priori faisable sans guide (sinon l’excursion est ~75$), où l’on peut d’avoir une super vue sur l’île depuis le volcan qui est le 2è plus grand cratère au monde.

Las Tintoteras: Accessible en bateau-taxi, où l’on peut faire du snorkelling et observer requins, raies,  tortues…

 

#San Cristobal:

Playa Mann: Plage où l’on peut observer une colonie d’otaries.

Centre d’Interpretation: A l’ouest de Puerto Baquerizo, où l’on peut en apprendre plus sur l’histoire de l’archipel. Il y a aussi des sentiers avec accès à des plages où on peut observer des colonies d’otaries (Punta Carola), des miradors, etc…

Las Tijeteras : Derrière le Centre d’Interprtation, où l’on peut faire du snorkelling

La Loberia: Plage à 30min à pied de la ville, derrière l’aéroport, où l’on peut observer une colonie d’otaries

El Junco: Un lac d’altitude sur la route de Puerto Chino, une plage tranquille à l’est de l’île.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s