We Meet Again – Vilcabamba

 Vendredi 26 décembre (Jour 81)


J’ai pris le bus la veille à minuit depuis Guayaquil. J’arrive à Loja à 7h20. Il pleut. J’enchaîne avec un autre bus pour rejoindre Vilcabamba et Ptit Brie (1,40$, 1h de trajet).

A 9h je rejoins l’hostel repéré par avance (Hôtel Valle Sagrado, négocié 6$/4,88€ au lieu de 7$ la nuit). Ce sera ma demeure pour 5 nuits.
Je consulte mes mails. Ptit Brie n’arrivera finalement que le lendemain.
Je passe la journée à glander, faire quelques courses, et commence à regarder la dernière saison d’Homeland (bien meilleure que la saison 3).

 

Samedi 27 décembre (Jour 82)


On me réveille à 7h: Ptit Brie vient d’arriver! Je suis contente de la voir après ces 3 semaines éloignées l’une de l’autre. Elle est crevée, je ne suis pas réveillée  ; hop on se recouche et on dort jusqu’à 10h.
Une douche et un petit déjeuner plus tard (granola/fruits + thé + jus = 3,75$), nous partons à la rencontre de cette petite ville un peu particulière, nichée au creux d’une vallée, près du Parc National Podocarpus.

*****

\We Learn Things
Vilcabamba  :
Cette ville de moins de 10,000 habitants est réputée pour la longévité des locaux, apparemment dû à l’eau riche en minéraux qu’ils consomment.
Il y règne une atmosphère tranquille, un peu hippie. Ici le monde tourne au ralentis. Beaucoup de gringos ont élu domicile dans cette vallée, acquérant des terres, construisant de belles demeures, entraînant un phénomène de gentrification (les locaux ne peuvent plus se permettent les prix pratiqués dans la région).
En se baladant, on croise plein d’européens établis ici depuis des années, tous babas cools. Funny.
Ici, pas de souci pour manger végétarien, il y a le choix \o/

L’endroit permet de faire de nombreuses randonnées, à pied ou à cheval. On peut aussi profiter d’un spa ou d’un massage, et faire du yoga.

*****

Pour nous ce sera rando  !

Un petit tour à l’office de tourisme qui nous fournit carte et explications – ça nous servira pour les prochains jours – puis on part découvrir les quelques rues de la ville et se renseigner sur les balades à cheval.
Cette journée se passe donc tranquillement, et la soirée aussi  : ciné dans nos lits  ! (ie un film sur l’ordi).  Brokeback Mountain, parce que demain on va faire du cheval (pas parce qu’on fait du lesbianisme Ptit Crouton).

Dimanche 28 décembre (Jour 83)


Nous avons repéré une boulangerie française juste à côté de notre hostel  : razzia  ! Un chausson aux pommes, un croissant épinards-ricotta, deux chocolatines. Ça fait du bien aux papilles  !

Une cascade mais pas que(ue)
A 10h nous avons rendez-vous pour le dada. Nous sommes 3 en tout, un jeune allemand est de la partie, plus un guide. Nous choisissons un chapeau de cowboy en guise de bombe et en avant Guingamp  !
Nous avons choisi de nous rendre à une cascade dans les environs de la ville, aux abords du parc national. Les chevaux sont au top, ils écoutent super bien, connaissent même les allures mixtes.

Arrivés à la cascade, nous profitons un peu de l’endroit, prenons quelques photos, lorsqu’un couple de randonneurs allemands arrivent, se déshabillent COMPLETEMENT, tendent leur appareil photos à Ptit Brie et vont prendre la pose sous la cascade. Morte de rire (et un peu abasourdie aussi). Je me demande si Ptit Brie a fait quelques zooms. Et hop, ils se rhabillent et reprennent leur chemin. Voilà voilà voilà…

Cascade - Vilcabamba
Cascade – Vilcabamba

Nous sommes de retour en début d’après-midi, après 3h de cheval alors que nous en avions prévues (et payées) 4h. Ptit Brie demande donc une réduction de prix. Nous payons 15$ / 12,20€ au lieu de 25$, vraiment pas cher.

Nous allons déjeuner dans un restaurant végétarien (pommes de terre aux épinards et fromage 2,75$  ; jus d’orange carotte 1,75$), et nous rentrons à l’hostel nous reposer un peu. Nous ressortons en fin d’après-midi pour déguster une glace à l’italienne vanille-naranjilla (0,75$) et faire quelques courses au marché.

Aujourd’hui c’était cheval, demain ce sera rando  !

 

 Le petit cheval dans le mauvais temps
Qu’il avait donc du courage
C’était un petit cheval blanc
Tous derrière et lui devant

(merci Georges)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s