We Fall into Water – Baños

Mardi 6 janvier (Jour 92)


Après une première journée à marcher, nous passons cette deuxième à pédaler. Je n’étais pas très enthousiaste à l’idée de passer quelques heures sur un vélo, j’aurais préféré faire le parcours à pied, mais il est trop long et pas du tout adapté à la marche. L’autre alternative était de prendre un bus boom boom, comprendre un bus à touristes bariolé avec de la musique à fond dedans. Autant dire No Way. Ce sera donc VTT (5$/4,13€ la journée).

L’idée est d’empruntrer la Ruta de las Cascadas (la ‘Route des Cascades’ pour les bilingues), qui va de Baños à Puno (~60km).

La route jalonnée de multiples tunnels se partage avec les voitures et les camions (nombreux): pas glop. Mais les vélos peuvent doivent contourner les tunnels via des chemins aménagés: plus glop. Et bien-sûr, comme son nom l’indique, cette route est aussi jalonnée de nombreuses cascades, certaines en bordure de chemin, d’autres accessibles via une petite marche.

On va voir si on se sent d’aller jusqu’à Puyo en vélo, sachant que le dernier tronçon du parcours monte plus. La bonne nouvelle c’est qu’on n’a pas à faire l’aller-retour en pédalant. On peut arrêter un bus ou une camioneta en chemin, qui nous ramènera à Baños.

Super-Héro
Ready! Nous enfourchons nos vélos un peu après 9h, et 15min plus tard nous nous arrêtons déjà à un premier spot: une haute cascade de l’autre côté de la rivière, plongeant d’une falaise abrupte. Elle n’est pas plus jolie que ça mais des gens sont en train de s’équiper pour la survoler en tyrolienne.

OK, nous aussi on veut le faire!
Hop, on paie 10$ / 8,26€, on s’équipe (casque, gants, harnais), et on se lance, telles Superman (comprendre ‘allongées la tête en avant’, pas ‘notre slip par dessus nos vêtements’).

Prêtes pour la tyrolienne!
Prêtes pour la tyrolienne!
Ruta de las Cascadas - Baños
Ruta de las Cascadas – Baños

Bon, c’est moins impressionnant en le vivant qu’en le regardant. Ca ne va pas du tout vite, on a bien le temps de regarder le paysage. C’était quand même chouette!

Le Pneu
Nous reprenons les vélos et continuons la route vers Puyo. La prochaine cascade est accessible via une courte marche. Puis vélo à nouveau. Mais non, faux départ, j’ai crevé! Je ne sais pas ce qu’a fait mon vélo pendant mon absence mais il est à plat. Nous voilà bien.
Nous avons un kit de secours mais encore faut-il savoir l’utiliser… La mini-pompe ne nous sert à rien, c’est crevé, ce n’est pas dégonflé. Et la glue ne sert pas à grand chose non plus puisqu’on n’arrive pas à démonter la jante et identifier la crevaison.
Il y a un garage juste à côté mais il est fermé. Finalement une gentille dame habitant ici appellera notre loueur de vélos pour l’informer. Le temps de manger notre pique-nique et un camion arrive pour nous délivrer un nouveau vélo de compèt’! Nous avions loué la version ‘VTT bas de gamme’ (moins de vitesses/pouces/jenesaisquoi, plus de mal au cul), me voilà à présent avec la catégorie au-dessus. Mon fessier remercie vivement le pneu à plat.

Il est déjà presque 13h et nous avons très peu avancé sur le parcours. Go go go on continue!

Le Diable
Prochain arrêt: el Pailon del Diablo (1,5$ l’accès), une cascade énorme au débit impressionnant, accessible via une marche au milieu de la verdure.
Un escalier de pierres humides permet de s’approcher au plus près de la cascade. On peut même passer un peu derrière en se faufilant dans la roche creusée à cet effet.
Un pont de singe permet aussi d’avoir un autre point de vue sur la cascade. Il semblerait que le paysage constitué par la roche et le torrent suggère la forme du diable, d’où le nom de l’endroit. Cela ne m’a pas du tout sauté aux yeux (normal, je suis un ange).

Ruta de las Cascadas - Baños
Ruta de las Cascadas – Baños

Les Marches
Encore un arrêt cascade (Machay, 1$)! Nous laissons les vélos et descendons par un sentier en contrebas de la route, très vite remplacé par des marches. Des centaines de marches! Ca descend, ça descend… Je ne veux pas penser à la remontée.
En chemin nous apercevons quelques cascades, ressentant parfois la brume de leur eau déferlante.

Une cascade sur la route des cascades
Une cascade sur la route des cascades

Plusieurs chemins permettent de faire quelques balades dans les environs. On peut même faire un plouf dans la rivière tout en bas et utiliser les gros rochers polis par les eaux comme piscine ou jacuzzi naturels.

Le Retour
Vers 16h30 nous en avons fini avec les innombrables marches de la remontée vers la route, les cascades, et le vélo. Nous avons parcouru pas loin de 20km, la journée est bien avancée; demi-tour, retour au bercail!
Nous grimpons avec notre vélo dans une camionette (2$) et 20min plus tard nous sommes de retour en ville.

 Don’t go chasing waterfalls
Please stick to the rivers and the lakes that you’re used to
I know that you’re gonna have it your way or nothing at all
But I think you’re moving too fast

(merci TLC)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s