We Live in a Van #2 – New Zealand

Avril 2015 (Jours 179-208)


\Besoins primaires
En dehors de ces quelques imprévus, nous avions créé notre petite routine de vie dans le van: cuisine et vaisselle à tour de rôle (nous avions plaques de gaz, évier et frigo), rituel du coucher. D’abord, arriver à se garer sur un endroit plat pour pas se rouler dessus pendant la nuit. Mais nous n’étions pas de très bon conseil pour les manoeuvres de Corbier.Ensuite, au moment d’aller se coucher, pendant que Corbier allait se laver les dents, Ptit Brie et moi passions les bagages sur les sièges avant, dépliions la banquette arrière pour installer notre lit, sortions les draps et couettes rangés sur la banquette au dessus de nos têtes, faisions notre lit et abaissions les stores pour la nuit. Et enfin, nous dépliions la banquette du dessus qui devenait le lit de Corbier. Bien rôdé!

A notre agréable surprise, nous dormions bien. Les lits étaient grands et confortables, les couettes chaudes et moelleuses (très important lorsqu’on se réveille au pied du Mont Cook et qu’il fait -6°C dehors), pas de ronfleur.
Ptit brie et moi nous levions au moins chacune une fois par nuit pour aller aux toilettes (= faire pipi juste à côté du van). Corbier adorait que j’emprunte ses baskets pour ces petites escapades nocturnes (Quoi?! Il faut optimiser l’espace dans un van, on ne peut pas laisser trainer toutes nos chaussures… ahem)

Notre spot pour la nuit
Notre spot pour la nuit

Au petit déjeuner
Au petit déjeuner

Nous passions nos nuits dans des campings DOC (Department of Conservation). La plupart de ces sites gérés par le gouvernement sont gratuits. Pour ceux qui ne le sont pas (ceux qui ont le plus d’équipements, par exemple eau chaude, douche…), au moment de la réservation du van Corbier avait récupéré des vouchers pour des gratuités. Je crois que nous avons payé que deux fois le camping pendant notre séjour. Nous choisissions presque toujours des sites basiques. Bien-sûr en contre-partie il fallait un peu d’organisation pour recharger notre électronique (cafés, McDoc, restos) ou prendre des douches (piscines municipales, marinas, toilettes/douches publiques). C’était pénible d’avoir parfois à payer 5$ (= 3€) pour 3 min d’eau chaude, mais la propreté avant tout (mais pas tous les jours hein, on n’est pas SI propres)!
En général nous profitions également de la douche pour faire un peu de lessive. Corbier adorait (ou pas) voir nos petites culottes accrochées dans le camping car (il avait un peu honte je crois) (voyager en mode routard, ça te change une fille ;-)).

Parfois on faisait aussi sécher nos chaussettes dehors
Parfois on faisait aussi sécher nos chaussettes dehors

\Ecole primaire
Nous avions des passe-temps de fifou dans le camping car. Pendant que Corbier conduisait, Ptit Brie souvent lisait à l’arrière.
Nous avons joué au jeu « Pose moi une question dont tu connais la réponse et j’essaierai d’y répondre ». J’avais plein de questions dont je ne connaissais pas les réponses, mais Corbier les a refusées (il était très à cheval sur les règles). C’est comme ça qu’on se retrouve avec des questions telles que « Comment s’appelait le sherpa du premier homme qui gravit l’Everest? » (Tensing Norgay), ou bien « Dans quelle série a débuté Kaley Cuoco? » (The Ellen Show). Je vous laisse deviner quelle question appartient à qui (indice: j’ai du Googler un certain nom).
Nous avons listé tous les états américains sauf deux ou trois qui nous ont turlupinés pendant 2 jours (vilains Maine et Virginie Occidentale).
Corbier, qui était en train de lire les Mémoires de Churchill, nous a fait un rapide historique de la Seconde Guerre Mondiale. Sur le papier comme ça cela ne semble pas intéressant mais ça l’était. Clark Goebbels serait fier (private joke inside).
Sinon nous avons aussi joué au Uno et au Petit Bac (je les ai rétamés au Petit Bac).

Puis quand Corbier est parti, on dépliait le lit beaucoup plus tôt le soir pour se mettre sous la couette et regarder une série (The Americans S01).

Des trucs de fifou je vous dis. Ne nous juge pas, nous sommes des trentenaires épanouis.

 

\Say Cheeeeese
Mais, MAIS, nous avons aussi pris l’apéro, avec du vin rouge ET du fromage. Et ça, ça n’a pas de prix (enfin si ça en a un. Merci Corbier!). Des mois que ça ne nous était pas arrivé.
Le fromage, c’était un peu LE truc de Corbier. Le cliché du français qui part à l’étranger et qui a besoin de sa dose ;-). Après une première déception sur l’achat d’un brie (pas Ptit), il s’en est tenu au bloc d’Emmental (le moins cher, on l’a très vite remis sur le droit chemin des dépenses en mode raclure). J’étais la préposée au râpage du fromage sur les pates.
Mais là pour cet apéro Corbier nous avait gâtées avec un assortiment de vrais fromages qui ont du goût. Ca plus le vin rouge, c’était une soirée parfaite (et pompette) \o/

 

\Vas-y fais l’amour à la caméra
La GoPro a aussi participé à nos distractions, un peu aux dépends de Corbier il faut avouer 😉
Hier, je parlais d’automatismes insoupçonnés. Corbier en avait lui aussi. C’est comme ça que tu te retrouves à mettre les essuie-glaces alors que tu voulais mettre ton clignotant. Et GoPro fixée sur le pare-brise + essuie-glace en marche = Corbier qui jure et qui s’arrête pour arranger le tout. Et quand la pluie vient s’ajouter à l’équation, vu de l’intérieur, c’est encore plus divertissant 😉

Ce monsieur n’est pas très poli. Je me demande pourquoi.

A part filmer la route en time lapse, il y a aussi eu un épisode GoPro avec une chèvre, mais je crains que la video ne soit jamais publiée ici (à moins que Corbier en décide autrement).
Il y a aussi eu des cas où nous nous sommes arrêtés le long de la route pour faire pipi et où nous avons oublié que la GoPro tournait… Ca fait des souvenirs 😉 (merci les images en accéléré, on ne voit pas tout ;-))

Impossible d'avoir un peu d'intimité en Nouvelle-Zélande. Il y a toujours un mouton pour t'observer en train de faire pipi
Impossible d’avoir un peu d’intimité en Nouvelle-Zélande. Il y a toujours un mouton pour t’observer en train de faire pipi

 

 

 La vie la nuit
De musiques en rêves
Vive l’hiver
Crier qu’il fait chaud
Et coups de folie
Un refrain s’élève 

(merci Début de Soirée)

 

Publicités

Une réflexion sur “We Live in a Van #2 – New Zealand

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s