Walking in the Woods – New Zealand

Avril 2015 (Jours 179-208)


Aujourd’hui, on se met au vert.

S’il est une chose que le voyage a confirmé, c’est que je suis beaucoup plus sensible et réceptive aux paysages verdoyants qu’à tout autre montagne, plage ou désert. Le vert titille mon imagination.

 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser (en tout cas à ce que je m’imaginais), on trouve de la forêt humide en Nouvelle-Zélande, ma préférée. Lorsque l’on marche dans l’antre d’une telle forêt, c’est comme un cocon enveloppant, comme si on s’enfonçait dans le mystère, pour y découvrir quelques secrets…
A nous la verdure, la rosée, la mousse, les arbres poilus, les lianes, les fougères,…!

 

\Les Lois de l’Attraction
En général en forêt je passe mon temps à me baisser, observer, toucher. La végétation qui recouvre le sol attise la curiosité. Tout un monde à nos pieds!

 

\Palette de couleurs
Lorsque nous étions dans les Catlins au sud de l’archipel, nous avons emprunté un bout du Catlins River Track. Nous voulions faire la randonnée dans sa totalité mais nous avons eu du mal à trouver le début, un mouton nous a retardées (détails pour plus tard), puis nous avons finalement découvert qu’une partie était fermée pour travaux. L’heure avançant, nous avons donc uniquement fait un aller-retour jusqu’à Wallis Stream (2h). Pas de vues époustouflantes, juste une marche dans la forêt, longeant la rivière. Et j’ai adoré (Ptit Brie beaucoup moins), évasion complète.

Nous avons commencé par traverser une forêt de conifères un peu exhibitionnistes. Les arbres se dressaient tous nus autour de nous, leur couverture épineuse orange et quelques pommes de pin à nos pieds. Des amanites tue-mouche tenaient compagnie aux épines. Les rayons du soleil perçaient à travers les branches. Joli tableau.

Catlins River Track

Nous avons ensuite emprunté un pont de singe métallique et traversé la rivière. Un deuxième tableau nous y attendait.
Cette fois le vert dominait, partout. Seul le chemin étroit qui nous montrait la voie se distinguait, tel un coup de pinceau dans cette nature morte. Heureusement que je n’ai pas la taille d’un hobbit (ni leurs pieds), sinon je me serais crue lancée dans une quête quelconque (un anneau?).

Catlins River Track

 

\Se faire un nom
J’aurais pu ranger cette cascade, située dans le Catlins Forest Park, dans la catégorie ‘Eau‘. Mais ce n’est pas tant son débit que son cadre luxuriant qui m’a interpellée. J’ai tout de suite pensé à Tarzan et au Livre de la Jungle. Call me Jane (Mowgli?).

Sur le chemin des McLean Falls
Sur le chemin des McLean Falls
McLean Falls
McLean Falls

Je crois que cette chute d’eau est ma préférée ever. Et j’en ai vues des chutes d’eau. Pas la plus haute, pas la plus large, mais la plus évocatrice.

 

clique pour lire l'histoire de monsieur McLean
clique pour lire l’histoire de monsieur McLean

La cascade McLeans a été surnommée ainsi en hommage à Alexander McLean, un vieux garçon qui faisait son propre pain (oui oui).
La Nouvelle-Zélande – et les pays anglo-saxons en général j’ai l’impression –  est fan de ‘la petite histoire dans la grande’. On trouve souvent des panneaux qui expliquent pourquoi un lieu a été nommé ainsi, biographie à l’appui. Il s’agit souvent d’un mec lambda, qui a connu un grand explorateur, qui a été le premier à ouvrir une route, qui a aidé au développement agricole ou touristique de sa région, etc… Après tout, la grande histoire n’est faite que de petites histoires.

 

\La petite église dans la prairie
Complètement par hasard alors que nous étions dans les alentours de Géraldine, nous avons découvert sur le bord de la route une charmante petite église qui semblait tout droit sortie d’un film d’auteur sur l’Amérique profonde (?):  St David’s Anglican Church.
Le portail qui grince, recouvert de toiles d’araignées, les pierres tombales qui parsèment le sol tapissé de feuilles mortes, quelques amanites par-ci par-là… Encore une once de mystère à se mettre sous la dent.

 

 

Assieds-toi près d’un vieux chêne
Et compare le à la race humaine
L’oxygène et l’ombre qu’il t’amène
Mérite-t-il les coups de hache qui le saignent ?

(merci Tryo)

 

Publicités

4 réflexions sur “Walking in the Woods – New Zealand

  1. C’est toujours aussi plaisant a lire de jour en jour. Un forte tendance Zen aujourd’hui. Dans ce monde de sombres brutes, cette page quotidienne est une bouffée d’air frais, une respiration venue du bout du monde. Pour ne rien gâcher, les photos sont très belles. Continuez les filles !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s