We Succumb to the Routine of our Lives

26 Août 2015 (Jours 326)


Aujourd’hui, je passe la frontière malaise après une longue étape à Singapour. Une étape de pur glandage. Du glandage qui fait du bien. Des vacances dans le voyage, chez un ami, dans la fastuosité et le confort.

Je pensais rester quelques jours, j’y suis restée finalement presqu’un mois. On se réhabitue vite à ces petits rien de vie civilisée: un vrai matelas confortable, une douche propre ET avec du débit, une cuisine avec des ustensiles qui n’ont pas besoin d’être 3 fois lavés avant de les utiliser, un frigo aéré, un canapé moelleux, du vin, du fromage, des pâtes cuisinées par un italien, de vraies conversations qui ne tournent pas autour du voyage… Un quotidien routinier et structurant, qui se rapproche de celui que j’avais avant mon départ, il y aura bientôt 11 mois.

Mais il est temps de reprendre la route, de partir à la découverte de cette Asie que je ne connais pas.

Mon itinéraire est encore incertain. Le fait de ne plus avoir de billet de retour change la perspective, il n’y a pas de deadline, pas de finalité. J’ai le temps, ce bien précieux et impalpable après lequel on court et qui toujours nous manque. Le temps ne décidera pas de la fin de mon aventure. Le porte-monnaie qui s’amenuise et la lassitude qui s’installe la décideront. Et pour l’instant, je suis parée ;-).

Ma seule ‘contrainte’ de temps: mi-octobre. J’y retrouverai une copine à Bangkok en Thailande ou à Siem Reap au Cambodge. Nous passerons 15 jours ensemble. J’ai hâte, ça me fera du bien après ces quelques mois toute seule.

Ma seule certitude en terme de destination pour l’instant: la Malaisie. Le choix s’est fait de lui-même, le pays est frontalier avec Singapour. Puis remonter tranquillement l’Asie du sud-est par voie terrestre. J’ai plusieurs pays en tête, je ne sais pas si je les visiterai tous: Thailande, Myanmar, Laos, Cambodge, Vietnam, Indonésie, Philippines. Cela fait beaucoup. Je verrai au fur et à mesure, en fonction des envies et des rencontres.

*****

Après un passage de frontière en bus sans encombre, me voici débarquée à Johor Bahru, en Malaisie donc, juste le temps de changer de bus au terminal, juste le temps d’être frappée par une étrange familiarité. L’effervescence de la rue, la chaleur moite, les destinations des bus criées à la volée, les petits bouis-bouis, … L’Amérique du sud se rappelle à moi, 5 mois après l’avoir quittée. Je me surprends à remarquer que cette sensation de ‘joyeux bordel’ m’avait manqué. Je souris.

Ca y est, ma parenthèse ouatée de Singapour est refermée, me voici à nouveau lancée dans le voyage.

Je me refais cette même remarque lorsque je débarque à Mersing, un peu plus haut sur la côte sud-est du pays. Je renoue avec la circulation brouillonne, les dortoirs et salles de bain peu reluisants, je rencontre un vieux routard qui me raconte sa vie, et cette sensation  familière me frappe à nouveau.

Est-ce cela mon quotidien désormais? La routine du voyage au long cours?

*****

Ce que je sais à présent – notamment grâce à mes 3 mois passés en Australie où pour la première fois je me suis projetée dans l’ « Après » et où je me suis dit « je pourrais vivre ici » – c’est que viendra le moment où j’aurai envie de me poser, de retrouver le confort d’un chez-soi, amis, boulot. Et ça c’est plutôt une nouveauté, je n’en avais pas la certitude il y a encore quelques mois.

Je sais qu’un jour je vais rentrer. ‘Rentrer’ ne veut pas forcément dire rentrer en France. Avant même de partir j’avais dans l’idée de m’installer à l’étranger après mon voyage et je n’ai pas changé d’avis à ce sujet. ‘Rentrer’ signifie pour moi se construire une vie plus posée, qui rentre un peu plus dans la ‘normalité’ telle que la société la dessine pour nous.

Mais ce n’est pas pour tout de suite! Tout de suite, c’est l’Asie!

 

You crossed this line
Do you find it hard to sit with me tonight?
I’ve walked these miles but I’ve walked them straight lined
You’ll never know what was like to be fine

(merci London Grammar)

 

Publicités

Une réflexion sur “We Succumb to the Routine of our Lives

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s