When Colons Mix it up – Melaka

Mercredi 2 – Samedi 5 septembre 2015 (Jours 331-334)


Après Tioman, j’ai traversé le pays dans la largeur direction la côte ouest pour rejoindre Melaka (ou Malacca), une jolie ville coloniale. J’y ai passé 4 nuits.

*****

\We Learn Things
Melaka:
Fondée au début du 15è s., la cité représente un condensé d’histoire malaise. Le commerce extérieur (épices, textile) lui conféra à l’époque une renommée internationale. Sa position stratégique dans le détroit de Malacca fut l’objet de toutes les convoitises. Malais, chinois, indiens, portugais, arabes, anglais, hollandais… tous y sont passés. Le centre historique de la ville classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 2008 témoigne de ces diverses influences.
Le centre colonial se concentre autour de Dutch Square à l’architecture faite de briques rouges à la mode hollandaise. On y trouve même la réplique d’un moulin hollandais. Et pour que les anglais ne soient pas en reste, une fontaine de marbre à l’effigie de la reine Victoria trône au milieu de la place. Quant aux chinois, Chinatown est l’un des quartiers les mieux préservés du pays. Melaka est un joli mélange!

*****

La ville est très touristique, les trishaws (tuk tuk) y sont rois. Et à Melaka on ne rigole pas avec ces engins: décoration chargée, musique à fond, tout est bon pour attirer le chaland!. Après une analyse approfondie, je peux d’ailleurs vous dire que Frozen (la Reine des Neiges) a la côte, suivi de près par Hello Kitty. Les touristes asiatiques adorent prendre des selfies devant ces embarcations colorées (mais le touriste asiatique adoooore prendre la pose selfie partout).

Le gang des trishas est dans la place! (Dutch Square)
Le gang des trishaws est dans la place! (Dutch Square)
Un deal est en train de se faire sous nos yeux
Un deal est en train de se faire sous nos yeux

 

La ville est cependant agréable. Elle est riche en architecture et musées, ses ruelles appellent à la flânerie, une rivière la traverse en son coeur. La balade sur les berges est d’ailleurs très appréciable bien que bizarement déserte, les gens préférant déambuler dans les rues du centre historique ou bien ignorant l’existence de cette promenade un peu cachée.

Au bord de la rivière - Melaka
Au bord de la rivière, au coeur de la ville – Melaka

 

Les soirs de week-end, le marché De Jonker Walk envahit la rue principale de Chinatown. Les touristes peuvent y dépenser leur deniers en babioles pendant que les locaux montent sur l’estrade et mettent tout leur coeur – mais surtout leurs poumons – dans un karaoke. Et tout le monde se rassemble autour des food stalls (stands de nourriture) pour manger un bout.

 

Le Kampung Morten au nord du centre ville est un quartier (kampung) qui permet d’observer quelques habitations typiques, faites de bois et sur pilotis.

Kampung Morten - Melaka
Kampung Morten – Melaka

 

A deux pas de l’effervescence de la ville, lorsque l’on déambule sur la colline du cimetière chinois (Bukit Cina), l’un des plus vastes et plus vieux au monde en dehors des frontières chinoises, on a un peu l’impression d’être hors du temps. Ambiance particulière donc.

Bukit Cina - Melaka
Bukit Cina – Melaka

 

Voilà pour l’aperçu de Melaka. Next: je monte à la capitale!

 

Y a du monde dans la place? ouais
Cassez la voix, cassez la voix? ouais
Évidemment sans ces parties la vie n´a pas de sens
La tribu en formation toujours dans la transe

(merci Menelik)

 

Publicités

Une réflexion sur “When Colons Mix it up – Melaka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s