Worlds over Words…

J’écris des dizaines d’articles, ça fuse, je suis à jour. Dans ma tête. Sur le papier (digital), c’est une autre histoire.
Le dernier article sur ce blog date d’il y a plus de 4 mois. Pour la régularité, on repassera… Pourtant, j’ai toujours aimé écrire. Alors pourquoi?

\We Wonder

Le côté « il faut » m’enlève de la motivation. Je n’aime pas me sentir obligée d’écrire, je préfère la spontanéité. Et quand l’inspiration vient, souvent je n’ai pas d’ordi sous la main, et tout se passe dans ma tête.

Je suis perfectionniste (voire un peu toc-ée sur les bords). Passer des heures sur un article, parfois ça m’emmerde (et le soir je préfère regarder des séries).

Et puis ce que je vis est-il si intéressant qu’il mérite des écrits? (pas vraiment)

J’ai toujours aimé écrire. Mais j’ai toujours aussi trouvé que les mots – cette invention humaine – étaient réducteurs. Comment quelques lettres accolées les unes aux autres pourraient retranscrire quelconque sensation? Ce que je vis depuis plus d’un an, je ne veux pas le réduire à des mots.

Je ne pense pas que ce soit un hasard si je n’ai pas abordé ici les moments les plus marquants de mon voyage: la Colombie, mon volontariat en Equateur, l’Australie. Et c’est bien dommage. Crainte de dénaturer mon expérience, crainte qu’en racontant mon vécu, il m’échappe, qu’il perde de sa valeur. Alors je garde tout ça pour moi, comme un trésor précieux, égoistement. Mais j’aimerais bien en garder une trace aussi, quand même. Les écrits restent, le reste…

J’ai des soucis, non?!

Bref, tout ça pour dire que je vais essayer de me faire violence et vous raconter mon expérience de volontariat avec les éléphants en Thailande, un moment important dans ce voyage.

*****

Ou bien, parce que je parle plus vite que j’écris, peut-être vais-je créer un podcast pour vous faire part de ma vie intérieure très riche… 😉

 

Stay tuned…

 

In your head, in your head
Zombie, zombie, zombie
Hey, hey
What’s in your head, in your head

(merci The Cranberries)

Publicités

Une réflexion sur “Worlds over Words…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s