We Spent 16 Days in Peru – Budget

Voici un recap budget de ce court passage au Pérou. Pour ces 16 jours passés dans le pays:

Budget total par personne: 441€
Budget moyen par jour par personne: 27.56€

J’ai volontairement laissé de côté la dépense dûe à l’achat d’un nouveau téléphone, pour ne pas fausser le budget ‘normal’ à consacrer au pays et que ça soit comparable avec les autres recaps.

Le Pérou représente le budget par jour et par personne le moins élevé des pays visités jusqu’à lors. Mais attention bémol: au final je n’y ai pas passé beaucoup de temps, devant rejoindre l’Equateur rapidement. Le plus gros a donc été consacré au bus!

 

    • We Spent Some Time Sleeping (Hébergement): 50€
Where What $
 Cusco  Indigo Hostel (3 nuits) 25? 7
 Ollantaytambo  Chaski Hostel (2 nuits)  20 5.75
 Arequipa  Cacequi Hostel (2 nuits)  20  5.75
 Lima  Condor House(1 nuit) 20 5.75

 

  • We Spent Some Time Eating (Nourriture)

Pour info:

What $
Déjeuner dans un resto végétarien à Cusco 6 1.70
Pizza veggie à Agua Calientes 7 7.20
2L d’eau au marché de Ollantaytambo 2.5 0.90
Jus d’orange-carotte au marché de Ollantaytambo 2 0.60
Sundae au McDo 3.20 0.90
1L de limonade maison au resto à Arequipa 8 2.40
 2 boules de glace à Piura 7.50 2.10

 

  • We Spent Some Time Moving (Transport):
Where What $
Cusco Bus Cusco-Arequipa (10h) 30 8.60
 Arequipa  Bus Arequipa-Lima (16h) 30  8.60
 Lima  Bus de ville à Lima  1.8 0.55
 Lima  Un ticket de Metrobus  2 0.60
 Lima  Bus Lima-Piura (19h) 50 14.30
 Piura  Bus Piura-Guayaquil (9h)  40 11.40

 

  • We Spent Some Time Having Fun (Activités): 204€
Where What $
 Cusco/Machu Picchu  Trek Salkantay (5j) 659,25 181
 Vallée Sacrée  Billet touristique partiel d’entrée au site 70 20
 Maras, Vallée Sacrée  Entrée des salines de Maras 10s 2.90

 

Les articles sur le Pérou:
Cusco
Trek du Salkantay
Machu Picchu
Vallée Sacrée des Incas
La rencontre avec Khali
Arequipa
Lima et la frontière

 

Et les photos sur Facebook:
Photos Pérou by We Wander We Wonder

 

Publicités

We Meet our Objectives

Jeudi 11 décembre (Jour 66)


Je me réveille au doux son d’une réclame pour de la poudre contre l’érection, le cancer… « Mets de la poudre dans ton urêtre, ça ira mieux! » En live svp la réclame: un homme piaille dans son micro tentant de vendre LE produit miracle aux passagers du bus.
Bonjour bonjour Lima!

Le bus ne me dépose pas au terminal mais dans une rue de cette énorme ville. Je ne sais pas où je suis, je n’ai pas de téléphone pour regarder un guide ou une carte… Moment de solitude.
J’avais par avance repéré quelques hostels et leur adresse dans Miraflores, un des quartiers un peu sympas de la capitale.
Les taxis me demandent une blinde pour le rallier, les locaux m’informent où prendre le bus (1,80s = 0,50€). Finalement tout s’enchaîne bien. Je demande aux passagers de m’indiquer l’arrêt où descendre. Puis je m’engage dans une petite marche bien chiante avec mon gros sac sur le dos pour rejoindre le quartier des hostels marqués sur mon petit papier. En chemin je croise un point d’information touristique mais il n’y a personne dans la guitoune. Pourtant une carte de la ville me serait bien utile! Je patiente un peu puis continue mon chemin, je reviendrai plus tard. J’ai envie de me poser.

Les hôtels repérés sont pleins mais on m’en indique un autre pas très loin (Condor House. 20s = 5,70€ pdj incl en dortoir). Une douche plus tard et un petit tour sur le net pour voir comment prendre le bus pour rejoindre le centre, où sont les Points Infos etc. et me voilà ressortie. Ma mission pendant mon court passage à Lima: acheter un téléphone!

Continuer la lecture de We Meet our Objectives

We Split up in Arequipa

Dimanche 7 décembre (Jour 62)


Dimanche tranquille. Nous sommes rentrées à Cusco la veille, mais repartons le soir-même pour Arequipa par un bus de nuit (10h de trajet, 30s = 8,60€), avec Khali qui a lui aussi décidé de rejoindre cette ville au sud du pays (il aurait du business à y faire).

 

*****

#We Learn Things
Arequipa:
Fondée en 1540, elle est aujourd’hui la deuxième ville du pays en terme de population (869,000 habitants), la ville est située dans le sud du Pérou, au pied du volcan Misti et est surnommée la « Ciudad Blanca ». Son centre historique, où de multiples styles architecturaux s’entremêlent (religieux, colonial, républicain, européen, indigène) est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

*****

Lundi 8 décembre (Jour 63)


Arrivées au petit matin, nous choisissons l’hostel Cacequi dans le centre de Arequipa (20s = 5,75€ /pers pour une chambre de quatre rien que pour nous, avec SDB commune), où nous passons une matinée tranquille entre petit déj sur le toit-terrasse, sieste et surf sur le net.

L’après-midi nous participons à un Free Walking Tour pendant 3h pour découvrir un peu mieux l’histoire et l’architecture de la ville. Nous découvrirons également le procédé de fabrication des vêtements en laine depuis la tonte jusqu’au produit fini. Et nous terminerons le tour par une petite dégustation de pisco, l’alcool national.

Laine de lama/alpaca
Laine de lama/alpaca

Continuer la lecture de We Split up in Arequipa

We Met Khali

L’histoire de Khali….

Premières impressions

Nous avons rencontré ce péruvien à Cusco, dans un restaurant végétarien. Il nous observait de loin depuis sa table puis nous a parlé avec deux trois mots en français et a fini par s’assoir à notre table le temps que nous finissions notre repas. Ca fait toujours plaisir de rencontrer des locaux. Même si celui-là était un peu bizarre. Mais divertissant!

Khali doit avoir la cinquantaine, cheveux longs, pas très grand et plutôt sec, typé indigène. Il joue dans un groupe de musique traditionnelle péruvienne (de ceux qu’on peut entendre aux JMF, vive le collège 😉 ). De son vrai nom David, il s’est choisi le nom de Khali, plus en phase avec ses croyances. Pour vous donner une idée, son adresse email est « espiritudelaselva » (esprit de la forêt), et ses éléments sont le feu, la pierre et le loup. Pour lui, tout est énergie. Un peu perché donc le gars, mais pas méchant. A chacun ses croyances!

Après cette rencontre pendant déjeuner, il nous a invitées à prendre un café et une patisserie non loin de là autour d’une place dans le centre de Cusco. Premier bon café (qui n’était pas en poudre!) que nous buvons du voyage, ça fait du bien!
Le serveur nous amène nos commandes, Khali bénit la nourriture les deux mains au-dessus de son plat. Tout est énergie, il faut remercier cette énergie qui nous est offerte. We are all connected you know.
Il nous explique qu’il manipule cette énergie, qu’il possède des cristaux, des plumes, qui l’aident dans cet exercice. OK… Toujours divertissant.

Continuer la lecture de We Met Khali

We Meet the Incas Down the Valley

Vendredi 5 décembre (Jour 60)


La veille, nous avons pris le train de retour du Machu Pichu mais ne sommes pas retournées à Cusco. Nous allons faire une étape de quelques jours dans la Vallée Sacrée (Valle Sagrado de los Incas).

Nous descendons donc de notre train touriste à Ollantaytambo et trouvons un hostel sur la place du village (Hostel Chaski: 20s = 5,75€ en dortoir pdj inclus). Nous passons la soirée dans le salon sur des canapés moelleux à regarder The Voice (la version US) et à câliner les chats. Presque comme à la maison! Dehors, des locaux jouent au volley dans la rue, d’autres jonglent, c’est le week-end.

*****

#We Learn Things
Valle Sagrado de los Incas:
La Vallée sacrée des Incas est située dans les Andes, entre Cusco la capitale de l’empire Inca et le site sacré du Machu Picchu.
L’endroit avait été choisi par les incas pour ses caractéristiques géographiques et climatiques, en faisant une région majeure pour l’exploitation de ses ressources naturelles (on y trouvait alors la plus grande production de maïs du pays).
La vallée, parcourue par de multiples rivières dont l’Urubamba, regroupe de nombreux villages et sites archéologiques. C’est pour eux que nous sommes là!

Des pass d’accès (« boleto turistico« ) aux sites archéologiques de la région sont à disposition des touristes. Il existe 2 types selon le temps et l’argent dont vous disposez: une semaine avec accès à tout (~130s = 37,40€), ou 2 jours avec accès restreint à certains sites uniquement (70s = 20€). Nous avons choisi ce dernier (on s’est dit qu’on en aurait marre des ruines à un moment 😉 ).

*****

 

Continuer la lecture de We Meet the Incas Down the Valley

We Value the Sacred – Machu Picchu

Jeudi 4 décembre (Jour 59)


Nous terminons le trek du Salkantay par l’ascension jusqu’au Machu Picchu. Finally!

 

Nous nous réveillons à 4h du matin et rejoignons le reste du groupe pour entamer notre dernière marche tous ensemble ou presque, le couple d’hollandaises ayant décidé de prendre le bus jusqu’en haut du site, c’était plus sage.
Des bus entre Agua Calientes et la montagne sacrée font la navette très régulièrement mais nous nous marcherons, ou plutôt nous grimperons les marches qui mènent au Machu Picchu.

Les portes d’accès au site, un peu en contrebas de la ville d’Agua Calientes, ouvrent à 5h du matin. Il y a la queue devant l’entrée, nous sommes dans les premiers. 1700 marches, 400m de dénivelé, 1h de montée, nous séparent du site sacré.
A 6h me voici en haut. Je passe les portiques d’entrée au site et retrouve le reste du groupe et le guide. Il manque 2 ou 3 personnes mais Jorge décide quand même de commencer la visite (nous avons 2h d’explications prévues dans notre package). Nous nous avançons donc dans le site.

 

Machu Picchu

Il est encore tôt il n’y a pas pas trop de monde mais les gens affluent déjà. Quelques nuages viennent habiller les sommets. 2 lamas broutent tranquillement l’herbe en contrebas. Ils vont bientôt laisser leur place aux touristes.

Notre arrivée au Machu Picchu
Notre arrivée au Machu Picchu

C’est paisible. C’est grand. C’est vert. Les constructions s’harmonisent parfaitement avec le paysage. C’est beau!

Machu Picchu
Machu Picchu. Le Wayna Picchu en arrière-plan

Jorge commence son blabla. On lui dit que les retardataires vont nous chercher et qu’on devrait les attendre mais non, ils n’avaient qu’à être plus en forme et monter plus vite (« Im just doing my work my friend »). Lui est monté en bus bien-sûr. Bref. Ses explications sont plates et monotones. La moitié des gens baissent les bras et partent découvrir le site par eux-mêmes. Nous on tient bon jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’on rejoigne l’entrée du Wayna Picchu un peu en contrebas du site juste avant l’heure limite d’entrée de notre groupe vers 7h50. Nous lui donnons un pourboire de merde (10s =2,90€) et adios Jorge!

Continuer la lecture de We Value the Sacred – Machu Picchu

We Are on our Way – Salkantay

Dimanche 30 novembre – Mercredi 3 décembre (Jour 55-58)


Rappelons-nous, le guide était nul mais le groupe était bon.

Alors comment se sont passés ces 5 jours de trek (~61km) pour arriver au Machu Picchu? Bien ou bien?!

 

Jour 1: Mollepata – Soraypampa (2900-3900m)

8h de marche / 800m de dénivelé en montée.

Ce premier jour se passe sans encombre. Il fait chaud au début, brumeux et humide vers la fin.
Le trek débute vers 8h du matin à Mollepata, un petit village dans les environs de Cusco, et traverse quelques habitations de fermiers avant de laisser place aux vaches et chevaux plus on avance sur ces terres vallonnées à la végétation éparse.

1er jour du trek
1er jour du trek

Après une pause déjeuner vers 14h (on avait la dalle!), le paysage se fait changeant, plus vert. Nous suivons des torrents et des rivières, croisons d’autres chevaux.

Chacun apprend à se connaître, selon qui se croise en fonction de sa cadence de marche. Le groupe a un bon rythme. On partage et mache quelques feuilles de coca en prévention du mal de l’altitude. On attend le guide aux bifurcations pour savoir quel chemin prendre.

Nous arrivons à Soraypampa un peu avant 17h. Notre campement est au milieu de nulle part, entre les montagnes (dont celle appelée ‘Salkantay’), dans une vallée encaissée où court une rivière. On aperçoit un glacier au loin, caché derrière les nuages. C’est brumeux mais on devine que cet endroit n’est pas dégueulasse 😉

Continuer la lecture de We Are on our Way – Salkantay

We Move as a Group – Salkantay

Dimanche 30 novembre (Jour 55)


Début de notre périple vers le Machu Picchu, avec le trek du Salkantay.

Après une nuit très courte, nous voilà debout à 2h45. Notre guide doit passer nous prendre à notre hostel entre 3h et 3h15.
Of course il arrive super à la bourre, juste pour nous dire à travers la porte qu’il revient dans 10min, il doit aller chercher d’autres personnes. Nous l’attendons donc à l’extérieur, ça ne devrait pas être long. Et bien si!

Les rues sont vides, si ce n’est quelques jeunes bourrés de la veille (samedi soir oblige): un mec qui pisse dans un coin, un autre qui vomit, d’autres qui zigzaguent dans les escaliers. Il est où ce fucking guide??

On aperçoit des gens un peu comme nous au coin de la rue, on fait amis-amis, ils attendent aussi le guide. Nous descendons ensemble les escaliers de San Blas et retrouvons d’autres participants en bas des marches. Toujours pas de guide. Au moins les gens ont l’air cool, ça tombe bien on va passer les 5 prochains jours ensemble.

Finalement le guide nous rejoint avec la dernière personne. On peut à present rejoindre le mini-bus qui doit nous emmener au point de depart du trek! … mini-bus qui se trouve à 5min d’ici, sur la place principale… Mais pourquoi diable ne nous a t-on pas donné RDV directement là-bas?? Bonjour l’orga de merde.

 

Il est 4h40 lorsque finalement nous prenons la route, plus d’1h30 (que j’aurais pu passé à dormir!) après l’heure initiale du RDV.

Pendant les 2h30 de bus qui nous éloigne de Cusco pour nous emmener à Mollepata, je dors (ah?). Après un petit déjeuner et un pesage de sac en bonne et dûe forme – 7kg max par personne qui se retrouveront sur des mules tirées par nos porteurs/cuisiniers – nous commençons enfin à marcher un peu avant 8h.

Continuer la lecture de We Move as a Group – Salkantay

We Discover an Empire – Cusco

Vendredi 28 et samedi 29 novembre (Jour 53 et 54)


Le Pérou nous accueille de manière tout à fait matinale, à 4h, après 10h passées dans le bus et un passage de frontière sans encombre près du lac Titicaca.
A l’arrivée, nous patientons un peu dans le terminal des bus – il fait encore nuit – puis nous prenons un taxi direction le centre historique de Cusco.

Il est très tôt lorsque nous sonnons aux portes des hostels mais ça n’a pas l’air de les embêter. Nous choisissons le Indigo Hostel, dans le quartier de San Blas.

Un petit somme plus tard et nous allons déambuler dans les rues de cette très jolie ville.

*****

#We Learn Things
Cusco:
Ancienne capitale de l’empire Inca (13è s.-1533), la ville a été déclarée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1983.
La ville est d’architecture coloniale (même s’il reste quelques vestiges Incas) les conquistadors espagnols ayant détruits la plupart des constructions Incas. L’invasion espagnole marque la fin de l’empire Inca en 1533.
Située à 3400m d’altitude,  Cusco possède aujourd’hui ~440 000 habitants et représente un des sites touristiques majeurs du Pérou, porte d’accès au Machu Picchu et à la Vallée Sacrée .

*****

Continuer la lecture de We Discover an Empire – Cusco